BIENVENUE !

Ce blog est destiné aux élèves du collège St Marie de Ribeauvillé - 68150.

 

Vous y trouverez des liens, des vidéos, des documents et toutes sortes d'informations utiles pour vos cours d'Histoire-Géopgraphie.

Mercredi 8 février 3 08 /02 /Fév 18:29

Ce document est une affiche de R. Vachet produite par le centre de
propagande de la Révolution nationale d’Avignon.Il n'existe qu'un seul exemplaire de cette affiche. 

Composition: L’affiche est coupée en deux, la partie gauche représentant le passé très négatif de la France et la partie droite représentant le présent et l’avenir du pays. Cette composition renforce le discours manichéen (le bien et le mal sont clairement distingués et opposés) véhiculé par l’affiche.

Le message est délivré selon 2 techniques chères aux propagandistes. D’abord la métaphore : la maison symbolise la France, à travers une image classique, celle d’une mairie de village. Ensuite la technique de l’opposition avant/après. Ainsi à gauche il s’agit de la France sous la 3ème république (1870-1940) que l’on oppose à la France de Vichy, à droite.

 

Cette affiche est un instrument de la propagande intense que le gouvernement de Vichy (dit aussi « Etat Français », dirigé depuis le 10 juillet 1940 par le Maréchal Pétain) a développé, surtout dans les 2 premières années, en direction des français, aussi bien de la zone libre que de la zone occupée. Ici le document est destiné aux habitants de la région d’Avignon et il date de 1941, un temps où le régime est encore très populaire et l’Allemagne Nazie victorieuse sur tous les fronts. Le but de l’affiche est simple : démontrer, aux yeux des français, les mérites de la Révolution Nationale, cette politique voulue par le Maréchal Pétain qui doit prendre le contre-pied de la république et ses valeurs fondamentales afin de totalement régénérer la France. 

http://img.over-blog.com/600x434/1/35/08/38//affiche-r-vachert-revolution-nationale.jpg 

 

La partie de gauche :

La France d’avant 1940 est montrée dans un indescriptible état de délabrement : murs fissurés, rideaux déchirés, végétation moribonde… Elle repose sur des bases effondrées : ce sont toutes les valeurs dénoncées par le gouvernement de Vichy. On peut distinguer 5 causes, selon les propagandistes, du délabrement du pays :
• la démocratie parlementaire ;
• le communisme et le socialisme (drapeau et couleur rouges par exemple) auxquels on ajoute les ‘Francs-maçons’ (les 3 points en haut à gauche) ;
• les juifs (étoile de David en haut à gauche par exemple) ;
• le capitalisme jugé ‘égoïste’ et ‘spéculatif’ ;
• le progrès social : en effet les termes de ‘paresse’, de ‘désordre’ ou de ‘démagogie’ sont des allusions à peine déguisées au Front Populaire de 1936 et aux avancées sociales (jugées désastreuses par Vichy( qu’il consentit.

 

La partie de droite

La France de Vichy prend complètement le contre-pied de la République. Elle est saine et en plein renouveau. Elle repose sur des bases solides : les valeurs nouvelles qu’il s’agit d’inculquées aux français à savoir :
• le nationalisme (omniprésence du bleu-blanc-rouge) qu’il faut réaffirmer moins face aux allemands que face aux communistes et autres ‘sans-patrie’ : ainsi les jeunes français pourront s’engager dans la ‘Légion’, sorte de garde rapprochée de Pétain qui deviendra ensuite une unité combattante pour le compte des allemands ;
• les valeurs traditionnelles de ‘discipline’, de ‘courage’ et surtout d’Ordre ;
• le retour à 2 valeurs fondamentales : la famille (rappelons que Vichy créa la ‘fête des mères’) et la terre (remarquons que les mondes paysan et artisan sont évoqués mais surtout pas le monde de l’usine dont il faut se méfier !) ;
• ces valeurs seront inculquées par l’école (autre pilier majeur) et dans le cadre d’un vaste culte du chef rendu à Pétain (cf. en haut à droite les 7 étoiles du maréchal)
L’avènement de cette France forte et saine doit se faire grâce à la politique de la Révolution Nationale qui, sur l’affiche, fait le lien entre les 2 parties.

 

Ce document permet de comprendre ce que fut Vichy :
• un régime né de la défaite de mai-juin 1940 que le maréchal Pétain imputa moins à des causes militaires qu’à des facteurs politiques : pour lui c’est la République qui mena la France à la défaite 􀃆 il fallait donc l’abattre ;
• un régime autoritaire et personnel qui utilisa largement la propagande ;
• un régime fondé sur un retour à des valeurs héritées du passé
• un régime antisémite, anticommuniste, antiparlementaire ;
• un régime répressif et policier

 
Le caractère antidémocratique du régime de Vichy s’exprime très bien dans la nouvelle devise, « travail, famille, patrie » qui se substitue à la précédente, celle de la république, « liberté, égalité, fraternité ».
Cela montre que les droits de l’Homme ne sont pas des valeurs importantes pour le régime de Vichy.

 

Les suites historiques 

Les réformes prises dans le cadre de la Révolution nationale seront annulées par le gouvernement provisoire de la république française dirigé par De Gaulle qui se met en place à la Libération en 1944. Pétain sera emprisonné et jugé ainsi que plusieurs membres de son gouvernement, dont Laval. Pétain sera condamné puis amnistié en raison de son grand âge et de la volonté d’apaisement et de réconciliation de De Gaulle.

Par voyagesdanslhistoire - Publié dans : Histoire 3ème
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés